Luc Lavoie s’est mis les pieds dans la  bouche le 3 octobre dernier en faisant une mauvaise blague. On peut l’entendre dire dans un extrait de l’émission La joute: «On pourrait prendre nos « guns » comme les Américains « pis » on tire des écureuils. (…) En fait, moi, j’aurais aimé pouvoir chasser les séparatistes, mais ça a l’air que c’est pas possible.»  Le commentateur politique du canal LCN est sous le coup d’une enquête policière suite à ces propos que je jugerais douteux et que d’autres ont jugé de haineux.

Jean-François Lisée, chef du Parti Québécois, en a fait mention à l’Assemblée Nationale, demandant comment ces propos auraient été perçus si le mot « séparatistes » était changé par des mots tels «musulmans, juifs, handicapés, femmes». Bonne question, je lui accorde. Ce genre de phrases, j’en ai lu maintes fois dans des commentaires « à quand le permis de chasse pour les muzz?» «dommage que mon permis se limite à (telle bête)». Ou en sortant du registre, quand on nous traite de parasites, d’insectes, ça ne vous rappelle pas les propos tenus sur les radios rwandaises en 1994 quand a eu lieu ce génocide qui hante encore nos mémoires? Ce sont le genre de propos que beaucoup (trop) de citoyens utilisent pour s’adresser à nous ou pour parler de nous (les musulmans). Et malheureusement, quand je fais ma petite enquête sur ces individus, en scrutant leurs profils Facebook ou Twitter je découvre presque invariablement que ces gens sont d’obédience PQ. Est-ce que monsieur Lisée et les membres de son parti sont responsables des propos de ces citoyens? Non. Et est-ce que tous les péquistes pensent comme ces individus qui ne se gênent pas à tenir des propos haineux? Non plus. Malgré tout, quand M. Lisée parle, il parle un peu en partie pour ces gens aussi, il les représente aussi, qu’il le veuille ou non. Alors je me dis, sans excuser les propos de monsieur Lavoie, que s’il veut se mettre à dénoncer les propos haineux, qu’il regarde autour de lui, il y en a à la pelletée.

Ce qu’a dit monsieur Lavoie était déplacé et de mauvais goût mais était-ce haineux et violent? Quand j’écoute l’extrait, ce que j’entends moi, c’est une mauvaise blague. Pas de la haine. Il ne faut pas oublier que La Joute, c’est un show, un spectacle, chacun joue un rôle, de bon gré. Cette nouvelle qui fait l’actualité me ramène au questionnement que l’on a vécu collectivement concernant la liberté d’expression. Pensons au cas de Mike Ward qui s’est payé la tête de Jérémie Gabriel. Les gens ont campé deux positions, pour ou contre, acceptable ou non mais pas d’entre deux. Beaucoup d’artistes se sont levés pour manifester leur soutien envers Mike Ward. Qui se lève pour soutenir monsieur Lavoie? Pourtant c’était une blague aussi.

Autre question. Pourquoi une enquête policière sur cet événement mais quand on se présente à la police avec des captures d’écran de menaces ou de propos haineux, ils trouvent souvent, voire toujours une manière « polie » de ne pas donner suite.  Pourquoi ce deux poids deux mesures?

Je pose la question…

Paix (malgré tout).

Publicités

Rédigé par Warda Naili

Québécoise et musulmane, je vous invite dans mon monde.

(2 commentaires)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s