Aidez-moi à défendre mes droits

Le 11 novembre 2017, paraissait sur le site du Journal de Montréal un texte titré «Le Canada : Paradis des islamistes», signé par madame Fatima Houda-Pepin.

Dans ce texte, où mon nom, ma photo ainsi que le nom d’une amie paraissent, Mme Houda-Pepin nous présente comme des fers de lance des jihadistes, comme des jihadistes juridiques. Elle nous a présentées comme une menace pour la société et ce faisant nous a diffamées en plus de nous placer en situation de danger.

Car son article a été partagé des milliers de fois et a généré encore plus de commentaires. Parmi ces commentaires, celui-ci:
34157458_15410804910_r.jpeg
Commentaire que j’ai trouvé trop tard pour que la police puisse faire quoi que ce soit.

Mon amie Fatima  Ahmad et moi avons écrit au Journal pour leur demander de corriger cet article ou de le retirer mais nous sommes toutes deux demeurées sans réponse.

N’étant pas en moyen de faire valoir mes droits, je me suis tournée vers la Commission des droits de la personne qui m’ont référée au conseil de presse. Hors, il se trouve que Quebecor s’est retiré du conseil de presse. De plus, les décisions du conseil en faveur des demandeurs sont rares et à l’exception d’un erratum, cela n’apporte aucune conséquence significative au média mis en faute.

N’ayant pas non plus réussi à trouver un(e) avocat(e) prêt(e) à prendre cette cause de manière pro bono, je n’ai d’autre choix que de me tourner vers vous pour pouvoir faire valoir mes droits.

Car il est essentiel de passer le message clair que de mettre des personnes en danger et les diffamer, ça ne se fait pas et doit comporter des conséquences.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à me contacter via mon site https://warda.ca ou encore via ma page Facebook .

En vous remerciant infiniment,

Warda

Pour donner: https://www.gofundme.com/pour-mes-droits-et-la-verite

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook
RSS
Twitter
Follow by Email