Je ne suis pas que ça…

Je le répète assez souvent, si vous ne le saviez pas, j’aime particulièrement écouter la tribune ouverte, la nuit à la radio. Et de temps en temps, quand je me sens interpellée, je me joins à la discussion. Cette fin de semaine, j’ai téléphoné, l’un des sujets était les chats, un sujet qui vient particulièrement me chercher, amoureuse des chats que je suis.

L’animateur de fin de semaine est très gentil mais quand je téléphone, je le sens souvent sur la réserve, il ne semble pas certain de vouloir me laisser passer en ondes, peut-être la peur que je ne parle que de voile, de droits et de politique. D’ailleurs en appelant il me disait qu’il n’était pas certain d’avoir du temps pour moi au cours de l’émission, je lui ai donc spécifié que je tenais à parler de chats, ce qui a semblé le rassurer un peu, il a d’ailleurs réussi à me trouver du temps.

Lors de notre échange en ondes, il m’a dit qu’il ne savait pas que j’aimais les chats. Je ne peux lui en vouloir sur ça, on ne se connait pas personnellement et il ne me suit pas sur Facebook.

Par contre sa remarque est venue me chercher car je me suis dit que peut-être que dans son esprit, je ne suis que ça, une femme québécoise convertie à l’islam, portant le voile intégral et me battant pour mes droits. Et peut-être que c’est ainsi dans l’imagination de bien des gens.

Je ne me résume pas qu’à mes choix spirituels. J’aime des choses, il y en a d’autres que j’aime moins. J’aime les arts, surtout tout ce qui met en valeur la force des mots. J’aime tout ce qui nous fait réfléchir sur la beauté de notre monde. Comme les chats, entre autre. J’aime aussi rire, jouer, réinventer le monde dans de longues discussions.

Je ne vois pas la vie sous un regard sévère, je ne vois pas la vie qu’en noir et blanc. Tout n’est pas que politique et lourd (pour ne pas dire négatif) ou encore tout n’est pas,, dans ma vie, centré sur la théologie.

Nous sommes tous une accumulation d’idées, d’intérêts, d’expériences de vie. Nous sommes tous plus que notre simple image. Et j’aimerais pouvoir vous partager plus amplement qui je suis, d’où je viens, mes intérêts autre que celui de préserver mes droits, car je suis plus que ça.

En moi vit la vérité du passé, le poids du présent et l’espoir en l’avenir. Il y a toute une histoire ou même je pourrais dire une myriade d’histoires qui mises bout à bout, me définissent mais qui prises une à une ne peuvent avoir le même poids sur la définition de ma personne. Tout comme pour vous, chers lecteurs.

Les gens de la droite ne sont pas que des gens de la droite. Ils ne sont pas que certaines de leurs idées, ils sont aussi des individus à part entière. Et si nous prenions le temps de réellement échanger, nous nous rendrions compte mutuellement que nous sommes plus que tout ça, plus que ce à quoi on s’arrête depuis de nombreuses années sans penser plus loin que «gauche-droite».

Le jour où nous nous verrons au-delà des étiquettes, nous aurons fait un pas dans la bonne direction.

Bon dimanche à vous,

Paix

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook
RSS
Twitter
Follow by Email