FAKE NEWS: Quand Iwan Akim Blanchet nous «explique» l’islam

Vendredi soir, alors que je relaxais, tranquille, une amie m’a contactée par messenger pour attirer mon attention sur une vidéo qui a été diffusée en direct sur Facebook. Elle m’a avisée que c’était assez intense et que je risquais de réagir fortement à ce que j’allais entendre. Patiente comme je suis, j’ai pris le temps d’écouter les près de trois quarts d’heure que dure cette vidéo.

Théories du complot, désinformation, «Iwane Akim Blanchet» ne fait pas exception pour les amateurs du genre. Sauf qu’il se permet d’en nommer plus que les autres, sans gêne et surtout sans recherche. Sauf que cette fois, le bouchon est poussé trop loin et je me dois de tenter de répondre à certaines de ses affirmations.

J’ai réussi à isoler et compresser des extraits de ses déclarations pour vous éviter de vous taper l’intégrale. Commençons avec un premier extrait:

Ce n’est pas la première fois que j’entends que l’islam aurait été «banni» du Japon. Une liste de fausses lois et faux règlements circulait sur les réseaux sociaux du temps de la charte. Chaque point, que j’avais pris le temps de vérifier, était faux. Je vous invite à regarder cette vidéo qui parle des musulmans au Japon ainsi que de lire l’article Wikipédia à ce sujet.

Et maintenant au sujet de la Chine. L’islam a une longue histoire en Chine. Wikipédia vous l’apprendra mieux que moi. Ce qu’il est facile à savoir, et malheureux, c’est que les musulmans de Chine, les Ouighours, vivent une oppression terrible là-bas. Les femmes ne peuvent porter le voile, les hommes se font raser la barbe de force, à certains endroits il est interdit de posséder un exemplaire du coran.

Alors déjà en partant, ce qui est dit à propos du Japon est totalement faux mais en plus il n’y a rien de glorieux à ce que font subir les autorités chinoises aux populations musulmanes.

Passons maintenant au deuxième extrait:

Le quotient intellectuel des musulmans. Il se base sur quoi? On a fait passer un test de QI à chaque musulman du monde et on a établi une moyenne?

La bestialité… Non c’est faux, en islam il n’est pas dit que l’on peut avoir un rapport sexuel avec un animal à condition de le tuer par la suite. Non! Il est dit que si l’on trouve une personne qui a forniqué avec un animal, alors les deux doivent être mis à mort et enterrés séparément. Donc totalement le contraire de ce que l’on essaie de prétendre ici.

Concernant la barbe et l’homosexualité. Non, ne pas avoir de barbe ne signifie pas que l’on soit homosexuel, il est recommandé à l’homme de porter la barbe et de tailler sa moustache pour se différencier des autres et se reconnaître entre musulmans. Mais ça n’a rien à voir avec l’orientation sexuelle.

Troisième extrait:

Pour le voile, il y a plus de musulmanes qui ne le portent pas du tout que le contraire… Que dire de plus? Et concernant les mariages forcés:

Quatrième extrait:

Les musulmans qui viennent ici, pour la grosse majorité, ils n’ont pas fui leur religion, la famine ou la guerre. Ils sont venus pour travailler, pour avoir une vie plus confortable. Ce n’est pas la première fois qu’on en parle, de cela.

Avant dernier extrait:

Ah! Merci de vous soucier de notre jouissance. Mais ne vous inquiétez pas. Déjà, on dit EXCISION et non INCISION. Ensuite, l’excision est très marginale au sein des populations musulmanes et la plupart du temps inconnue des musulmans. Par contre faire l’amour est une «ibada» (un acte d’adoration) et le plaisir de l’épouse est une prescription:

Et maintenant, attention les oreilles car on a toute une finale:

Si la femme musulmane ne pouvait parler à un autre homme sans «manger une crisse de volée», alors Khadija, la première épouse du prophète n’aurait jamais été la femme d’affaires qu’elle était et Aïsha n’aurait pas aussi largement contribué au partage de la science religieuse en relatant sa vie avec le prophète, encore et encore de manière à ce que la majorité de notre savoir islamique nous vient d’elle… non ça ne marche pas, mon cher Iwane…

En supplément, dans ses élucubrations, monsieur Blanchet fait aussi référence à la virginité de la femme. Qu’il est de tradition que le père prenne la virginité de sa fille avant le mariage…

Alors que Dieu dit:

« Vous sont interdites vos mères, filles, sœurs,
tantes paternelles et tantes maternelles, filles
d’un frère et filles d’une sœur, mères qui vous
ont allaités, sœurs de lait, mères de vos femmes,
belles-filles sous votre tutelle et issues des
femmes avec qui vous avez consommé le mariage;
si le mariage n’a pas été consommé, ceci n’est
pas un péché de votre part; les femmes de vos
fils nés de vos reins; de même que deux sœurs
réunies – exception faite pour le passé. Car
vraiment Allah est Pardonneur et Miséricordieux»

Bref, ne croyez pas n’importe quoi. Prenez le temps de faire vos recherches et de vous poser les bonnes questions. Car tous les propos énoncés plus haut sont hautement choquants pour n’importe qui et n’importe qui porterait de la haine dans son cœur pour des gens qui agissent tel que décrit. Mais ce n’est en rien véridique par rapport à la religion.

Paix.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook
RSS
Twitter
Follow by Email