Il est l’heure de se rassembler

Depuis le dépôt du projet de loi 21 (PL 21) le sujet de la laïcité est sur toutes les lèvres, sur presque tous les fils de discussion sur les réseaux sociaux et une chose est claire: c’est un sujet qui vient nous chercher dans notre «plus profond» et divise.

D’un côté, il y a les «inclusifs», ceux qui croient en la vraie laïcité qui se définit par la séparation des pouvoirs religieux, des pouvoirs politiques, une laïcité des institutions mais non pas des individus. Et de l’autre côté, nous retrouvons ceux qui se considèrent comme la majorité (ils se basent sur un sondage qui comme on le sait ne représente qu’une poignée de personnes versus la population réelle) et qui veulent user de tout leurs poids pour écraser ceux qui les dérangent à cause de leur différence, à cause de la peur et la méconnaissance de l’autre.

Cette description est probablement et très certainement un raccourci face à la complexité plus profonde de ce sujet. Mais elle résume en gros ce que je perçois quand j’écoute les médias, les tribunes, quand je consulte les commentaires sur les réseaux sociaux.

De là l’importance de nous unir le plus possible, peu importe la communauté à laquelle nous appartenons. C’est pourquoi j’ai pensé organiser une grande marche le dimanche 14 avril prochain. Une marche qui pourrait réunir des membres de TOUTES LES COMMUNAUTÉS qui composent ne si belle société, quand elle ne s’enlaidit pas dans le rejet de l’autre et la division.

François Legault se targue d’agir dans le sens du désir de la majorité. C’est à nous de lui montrer qu’il fait fausse route. Je me permets aujourd’hui de vous demander de vous unir non pas à mon voile (car je sais qu’il fait polémique, même au sein de ma propre communauté, je ne peux le nier) mais à la cause des droits et libertés. Je vous demande de vous mobiliser pour l’équité. Je dis bien équité et non égalité car si on veut les mêmes droits pour tous, il faut que cela soit fait équitablement en regard de la dignité de chaque individu.

Il est temps de faire comprendre à notre gouvernement ainsi qu’à la portion de la population qui approuve le PL 21 que si crise il y a au Québec, elle n’est pas de nature religieuse.

Je ne sais pourquoi mais c’est comme si au fil des années nous avions arrêté de nous parler, de nous écouter les uns les autres. Comme si petit à petit, nous avons laissé la distance prendre du large, le fossé se creuser. Ce que l’on vit aujourd’hui, c’est selon moi une dispute familiale à l’échelle du Québec en entier.

Depuis onze ans maintenant que nous nous y prenons de la mauvaise manière, car au lieu de s’asseoir ensemble et de dialoguer, nous ne faisons que débattre. Et un débat, c’est agressif, car on veut faire valoir notre point coûte que coûte, on veut l’emporter, avoir raison sur l’autre. Vous n’êtes pas fatigués? Moi je le suis! Mais ce n’est pas en allant à l’encontre de l’essence-même de la démocratie, qui est de protéger les minorités des majorités, ce n’est pas en retirant des droits à une portion de la population, ce n’est pas en légiférant que le problème sera réglé pour autant.

Il existe une solution et elle est simple: c’est l’ouverture au dialogue. Le vrai dialogue, la vraie rencontre de l’autre, au-delà de l’image que l’on s’en fait. Le dialogue, la sensibilisation. Comme si on avait besoin d’une immense thérapie de famille.

Une famille qui perd sa cohésion est une famille brisée. Ne laissons pas le Québec se déchirer et devenir autre chose que ce bon vieux Québec que nous aimons et pour lequel nous n’avons jamais cessé de nous battre. Ne laissons pas un alliage de préjugés et de malentendus nous changer en quelque chose que nous ne sommes pas.

Montrons à François Legault, Simon Jolin-Barrette, la CAQ et ceux qui les appuient que nous sommes loin d’être une minorité qui soit contre le PL 21 et que nous croyons en la seule vraie solution: le dialogue.

Pour suivre l’événement sur Facebook: https://www.facebook.com/events/409968652895776/

Au plaisir de vous y rencontrer,

Paix

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook
RSS
Twitter
Follow by Email